Combien coûte une micro-station d'épuration ?

Le tarif d'une micro-station d'épuration varie selon le nombre d'habitants.

2 à 5 habitants : à partir de 5000 €

5 à 10 habitants : à partir de 7000 €

10 à 20 habitants : à partir de 9000 €

Recevez 5 Devis Gratuits

prix micro station d'épuration

Construire son logement dans une zone qui n’est pas reliée à un système collectif d’assainissement des eaux, c’est faire face à l’obligation d’installer, dans son terrain, soit une fosse toutes eaux, soit une micro-station d’épuration individuelle. Cette dernière, beaucoup plus avantageuse et beaucoup plus efficace, nécessite cependant un budget tournant généralement autour de 5000€ pour une maison individuelle.

Si ce prix évolue en fonction du volume de la micro-station (plus elle devra couvrir un nombre conséquent d’habitants, plus elle sera importante), il ne faut cependant pas non plus négliger les frais liés au terrassement du terrain, aux matériaux utilisés pour le remblaiement et la pose des canalisations, ainsi que les dépenses dues à l'entretien et au fonctionnement quotidien de l’appareil. La micro-station d’épuration se présente en plus sous trois formes différentes (à boues activées, à bactéries fixées et sans électricité), ce qui complique d’autant plus les tarifs. Mais la voici présentée plus en détails pour au moins tout connaître de son fonctionnement.

Présentation

Une micro-station d’épuration individuelle, c’est un appareil dont le mécanisme permet de traiter localement les eaux usées d’un logement. Plus besoin d’être relié à un réseau collectif d’assainissement des eaux, la micro-station se charge elle-même de purifier les eaux sales rejetées : grâce à un système biologique utilisant des bactéries, l’eau est clarifiée et peut être ensuite relâchée directement dans l’environnement. C’est d’ailleurs là son principal atout face à la fosse toutes eaux : pas besoin ici de créer une zone d’épandage.

Il existe trois types de micro-stations d’épuration, chacune ayant ses propres caractéristiques, ses particularités, et son mode de fonctionnement :

La micro-station à boues activées

micro station à boues activées

Composées de plusieurs cuves, la micro-station d’épuration à boues activées fonctionne en quatre étapes pour assainir les eaux. Tout d’abord, celles-ci sont décantées, afin de faire retomber au fond les matières organiques, celles qui doivent être éliminées. Ensuite, grâce à une succession d’apport et de privation d’oxygène (étape appelée l’oxygénation), le développement des bactéries est favorisé : ce sont ces bactéries qui vont se charger d’éliminer les matières organiques. Ce processus est alors répété plusieurs fois, jusqu’à temps que les matières organiques aient totalement disparu. C’est à ce moment-là que les eaux, désormais clarifiées, peuvent être rejetées dans le sol.

Si on parle de boues activées (les boues étant les résidus de matières organiques), c’est parce que le travail d’oxygénation se fait grâce à un compresseur (ou un système à air comprimé). Certains modèles sont aussi désignés sous le terme « à culture libre ».

La micro-station à bactéries fixées

micro station à bactéries fixées

Composée elle aussi de plusieurs cuves, la micro-station d’épuration à bactéries fixées reprend à peu près le même fonctionnement que le modèle à boues activées. Après avoir été décantées, les eaux sales sont purifiées de leurs matières organiques par une succession de rencontres avec des bactéries qui se chargent de les éliminer. Une fois propres et claires, les eaux sont relâchées dans le sol.

Cependant, si on parle de système à bactéries fixées, c’est parce que l’oxygénation n’est cette fois pas créée par un brassage des eaux engendré par un compresseur : elle se fait, dans ce cas, sur support, c'est-à-dire que les bactéries se développent et se multiplient sur des disques rotatifs ou en passant à travers des tubes, selon les fabricants. C’est également pour cela que certains modèles sont désignés sous le terme « à culture fixée », en opposition à la « culture libre » désignant le modèle précédent, celui à boues activées.

La micro-station sans électricité

micro station d'épuration sans électricité

Fonctionnant en totale autonomie, sans brassage mécanique ni disques rotatifs, la micro-station d’épuration sans électricité est la réponse écologique ultime des défenseurs de l’environnement. Pensée pour ne pas avoir besoin de courant pour faire son travail, elle est une sorte de mélange hybride entre la fosse toutes eaux et la micro-station d’épuration classique. Si les eaux usées sont tout d’abord décantées pour que soient séparées les matières organiques à éliminer, ces dernières ne passent ensuite plus par l’étape de l’oxygénation des bactéries, qui demande forcément du courant : cette micro-station fait en effet appel à une filtration passive (avec filtre à sable ou à coco) pour clarifier l’eau et pour la rejeter ensuite dans le sol.

Pour réussir ce tour de force, les filtres sont bien entendus traités au préalable, en usine, avec des enzymes particuliers, qui permettent aux bactéries présentes d’être assez fortes pour dépolluer toutes ces eaux.

Avantages et inconvénients

Peu encombrant et écologique

Les avantages de la micro-station d’épuration individuelle se voient à la fois au moment de son installation, mais aussi une fois qu’elle a commencé son travail. Déjà, contrairement à une fosse toutes eaux, le terrassement est limité, puisque comme les eaux purifiées se déversent directement dans le sol, il est inutile de créer un champ d’épandage.

De ce fait, la micro-station d’épuration est naturellement moins encombrante. Pas besoin de forcément posséder un grand terrain, elle est parfaitement adaptée aux petits jardins. Il faut tout de même préciser que la micro-station à boues activées est généralement un peu plus imposante que celle à bactéries fixées, mais rien de bien gênant.

De plus, elle ne produit absolument aucune odeur, ce qui est un vrai point fort. Elle ne requiert donc pas de conduite d’évacuation des gaz (comme par exemple pour la fosse toutes eaux, qui dégage régulièrement de mauvaises odeurs), puisque le système d’oxygénation régulier de l’appareil contrôle et élimine en interne cette production de gaz.

Enfin, c’est un dispositif totalement écologique, puisque le travail de clarification de l’eau se fait de manière naturelle, par des bactéries, et sans utilisation de produits chimiques. Mention spéciale d’ailleurs à la micro-station sans électricité qui, elle, va encore plus loin en éliminant même la dépendance électrique, pour réaliser en plus des économies d’énergie.

Demande un entretien important

Cependant, la micro-station d’épuration individuelle possède quelques inconvénients, qui ne sont pas insignifiants. Son système de décantation étant très actif, les matières organiques, transformées en boues, se déposent rapidement dans le fond des cuves. Il est donc nécessaire de l’entretenir et de la vidanger régulièrement : alors qu’une fosse toutes eaux ne doit être nettoyée que tous les 4 ans, une micro-station d’épuration doit l’être tous les ans, parfois même tous les 6 mois.

C’est pourquoi son coût de fonctionnement est élevé : qui dit vidange, dit faire appel au professionnel qui l’a installée, et dit nombreuses dépenses. Si possible, il ne faut donc pas hésiter à choisir des cuves et des réservoirs plus grands, pour faire moins souvent appel au vidangeur.

De même, elle entraîne d’autres frais supplémentaires, notamment en ce qui concerne les factures d’énergie. Même si les constructeurs ont essayé de limiter la demande en électricité des moteurs ou des compresseurs, le fait que la micro-station d’épuration doive être constamment branchée à une alimentation électrique peut être contrariant.

Enfin, il faut toujours faire très attention à son utilisation, qui peut s’affaiblir avec le temps. Ses composants mécaniques peuvent tomber en panne, et c’est un dispositif qui n’aime pas vraiment les arrêts prolongés, comme les coupures de courant durant les vacances, par exemple.

Demande de devis

Recevez jusqu'à 5 devis comparatifs pour l'installation d'une micro-station d'épuration individuelle. Gratuit et sans engagement.

Devis micro station d'épuration

Maintenant que vous connaissez tout des micro-stations d’épuration individuelles, n’hésitez pas à remplir notre formulaire pour recevoir gratuitement jusqu’à 5 devis de professionnels de votre région. Le prix d’une micro-station d’épuration varie grandement en fonction du modèle choisi et du nombre de personnes qui vivront dans le logement auquel elle sera reliée. Demander l’avis d’un professionnel vous permettra donc d’estimer au plus juste le coût de cette installation qui peut parfois être nécessaire mais avantageuse. Ces devis sont d’ailleurs sans engagement, donc à vous ensuite de choisir quoi faire, et quoi installer pour votre futur logement.

Recevez 5 Devis Gratuits